le-retour-de -mary-poppins
Films

« Le retour de Mary Poppins », parfait en tout point ?

Mary Poppins ? Oui, c’est elle ! Nous l’avions laissé au Printemps 1910, alors qu’elle quittait l’Allée des Cérisiers regardant une dernière fois le parc où la famille Banks réunifiée laissait s’envoler « ah le beau cerf-volant »… C’est ainsi qu’elle enchanta les salles obscures en 1964. A la sortie du film le succès fut au rendez-vous et cette histoire de nounou volante qui marqua tant notre enfance ne pouvait pas en rester là. Il est des souvenirs qui doivent se rappeler à vous alors que vous croyez vous-même que le « supercalifragilistic » est parti loin… On dit que c’est ce qui aide la médecine à …

L’HISTOIRE

Les enfants Banks, Jane et Michael ont bien grandis. C’est désormais Michael qui vit au numéro 17 Allée des Cerisiers avec ses propres enfants. A l’image de son père avant lui, les déconvenues s’accumulent dans sa vie. Un jour en voulant se débarrasser d’un beau cerf-volant, son passé d’enfant se rappelle à lui. Un tourbillon de souvenirs et de nouveaux personnages, bons ou méchants, débarquent de nouveau dans sa vie… ce nouveau jour sera t-il son jour de chance ?

le-retour-de-mary-poppins

RETOUR AUX ORIGINES

Inutile de vous dire que ce film s’inspire de Mary Poppins, je ne vous ferai pas cet offense. Mais au fait, qui est Mary Poppins ? Comme je vous l’ai dit plus haut, le 1er Mary Poppins est sorti en 1964 après des mois de débats avec Pamela L. Travers, l’auteur du livre éponyme dont l’histoire est tirée. Si vous n’avez pas encore vu le film « Dans l’ombre de Mary Poppins » et que vous ne connaissez pas l’histoire de ce personnage vous apprendrez que Pamela L. Travers a trouvé l’inspiration de Mary Poppins en se souvenant de sa propre nurse.

Mais la particularité de « Mary Poppins » tient autant au souvenir de cette nurse qu’au caractère de son auteure qui a failli faire perdre espoir à un homme tel que Walt Disney. Pamela L. Travers ne voulait pas « abandonner » son histoire à un géant tel que l’entreprise cinématographique « Disney », qui dénaturerait à coup sur l’essence de ses personnages. Le côté « dessin animé » l’effrayait particulièrement.

Finalement le film fut réalisé et une avant-première digne de celle de « Blanche Neige » réunit auteure et acteurs, pingouins et ramoneurs. Cette première projection fut accueillie avec succès et émotion. La folie « Mary Poppins » allait envahir le monde…

le-retour-de-mary-poppins

CRITIQUE

Les moins : En toute honnêteté, difficile d’en trouver… peut-être… (mais ça va être difficile de ne pas vous spoiler) le nombre important de référence au premier (forcément) et la personnalité de certains nouveaux personnages mais malheureusement je ne peux pas vous en dire plus. Pourtant ça fait 2 fois que je vois le film et je ne trouve pratiquement rien à y redire ! Ah si, il manque un personnage principal et … je me tais… je vous laisse découvrir par vous-même ce à quoi je fais allusion.

Les plus : Luminomagifantastique !!! Et oui, tout est lumineux et magique à la fois.

Les fans du 1er seront sans doute nombreux à apprécier le nombre de clin d’oeil au 1er opus. Le film a peut être le défaut de ses qualités car les références sont nombreuses. Que ce soit par la présence de certains acteur/actrice du premier, les répliques (très sincères ^^), et évidement tout le décor.

Mais si la magie opère si bien c’est grâce aux nouvelles musiques. La bande originale de cette suite est une pépite ! Si vous aimez les comédies musicales vous allez être servis. Les paroles sont abouties et l’adaptation en français n’est pas si mal… même le doublage passe ! Moi qui avait peur…

Enfin, et nous gardons toujours le meilleur pour la fin sur ce blog. L’actrice ! Emily Blunt que j’ai découvert pour ma part dans « Le diable s’habille en Prada » a fait un travail remarquable sur ce personnage. Elle ne l’a pas odieusement plagié, elle s’en est inspiré et elle a réussi à se l’approprier et nous faire (un peu) oublier Julie Andrews ! (Autant je n’ai pas du tout aimé « Casse-Noisette et les 4 Royaumes » autant celui-ci, coup de cœur)

le-retour-de-mary-poppins

Pour conclure, ce Disney de Noël est à découvrir absolument en famille ou entre amis si vous n’avez pas oublié ce que c’était que d’avoir un cœur et une âme d’enfant… Et pour ceux qui croient avoir oublié, courez y car pendant ces deux trop courtes heures il se pourrait bien que… vous oubliez vos problèmes… et hop !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.