Ce 15 décembre dernier nous avons commémoré l’anniversaire de la disparition de Walt D’Isigny …

Isigny oui Isigny sur Mer en Normandie… La famille de Disney puise ses origines entre autres en Normandie.

Vous êtes prêts pour une histoire comme seul Disney les a écrit ? Alors …

IL ÉTAIT UNE FOIS

En l’an de grâce 1066 (et oui il faut remonter aussi loin pour comprendre les origines normandes de Disney), Guillaume le Conquérant, duc de Normandie, part à la conquête de l’Angleterre. Dans son armée deux soldats normands : Hugues d’Isigny et son fils Robert d’Isigny. Après la victoire de la Bataille d’Hasting ils s’établissent en Angleterre. C’est à ce moment que leur nom D’Isigny s’anglicise et devient Disney ^^

Au 17ème siècle une partie de la descendance de Robert d’Isigny immigre en Irlande.

(La ville d’Isigny s/Mer rend hommage à Walt Disney depuis 2016 avec la création du Parc Walt Disney et l’apposition de cette plaque)

Au 19ème, exactement en 1834, l’un de ses fils, Arundel Elias Disney  (arrière grand père de Wat) s’embarque à destination de l’Amérique avec son frère Robert et leurs familles. Arundel part s’installer au Canada (Ontario) tandis que Robert reste en Amérique du Nord.

Au début du 20ème siècle, Arundel revient en Amérique avec Kepple son fils, et son petit fils Ellias (père de Walt) ainsi que toute la famille Disney

En 1901 Walter Elias Disney nait le 5 décembre à Chicago. Il est le 4ème fils d’Elias Disney et de Flora Call, institutrice.

Après plusieurs déménagements successifs Walt découvre en 1910 son premier parc d’attraction à l’âge de 9 ans. En 1917 il est inscrit au lycée et au Chicago Art Institute le samedi matin où il reçoit ses premiers cours de dessins.

En 1914 la 1ère Guerre Mondiale commence mais Walt est trop jeune pour s’engager. En 1917 il obtient son premier « job d’été » comme vendeurs dans un train. Il voit du pays et se prend de passion pour cet engin qui lui inspirera son premier dessin animé « Steamboat Willie ».

En 1918, comme la plupart des jeunes hommes de son âge, Walt souhaite s’engager dans les combats. Trop jeune pour être intégré dans les corps d’armée, il falsifie ses papiers pour entrer dans la Croix Rouge en tant qu’ambulancier. Il entre ainsi dans la guerre le lendemain de l’armistice, le 12 novembre 1918, dans une division française … encore ^^

Pour divertir ses camarades il dessine des scènes de leurs vies courantes… bientôt il dessinera une certaine petite souris…

UN EMPIRE POUR UNE SOURIS

La guerre finie, le père de Walt lui trouve un emploi à Chicago mais Walt souhaite se professionnaliser dans le dessin publicitaire.

De 1920 à 1937 Walt connait ses premières années d’animation et ses premiers échecs. Un personnage est à retenir car il préfigurera notre Mickey international … Oswald le lapin chanceux, première icône populaire qui permit aux studios de Walt de s’agrandir. Mais Monsieur Disney, encore naïf dans le milieu oublie de s’assurer de ses droits d’auteur et les droits du personnage d’Oswald seront détenus par la Universal. Il commence alors à travailler sur un nouveau personnage et créée la Walt Disney Productions en 1928.

(Pour la petite histoire, l’équipe de dessinateurs qui s’est écarté de Walt au moment de son revers avec la Universal se regrouperont et travailleront sur des nouveaux personnages animés qu’on connaîtra sous le nom de Looney Tunes.)

Dans le train qui le ramène chez lui après sa visite aux Studios Universal Walt dessine un personnage qui reprend le graphisme d’Oswald mais sans oreilles pendantes, non, avec des petites oreilles bien rondes … plus tard il rajoutera une queue fine et en fera une souris… Le personnage Mortimer Mouse est née.

Diane Disney, l’épouse de Walt n’est pas satisfaite du nom, elle le trouve dur et peu facile à prononcer par les jeunes enfants, elle le rebaptise ainsi Mickey. Walt trouve lui aussi qu’il ne lui manque que la parole … Nous sommes en 1928 et le cinéma muet connait ses dernières heures. Afin de pouvoir s’acheter un cinéphone, Walt vend sa voiture. Et le 18 novembre 1928 Steamboat Willie, Mickey, Minnie et Pat Hibulaire qui viennent d’être rajoutés au casting, sont présentés au public… le succès est immédiat !

Walt ressort ainsi plusieurs productions animés mais avec le son et créée la série des « Silly Symphonies », qui suscitera la jalousie de nombre de ses concurrents. Les années 30 finiront d’asseoir la popularité de Disney et de Mickey avec l’arrivée de nouveaux venus, Pluto, Donald et Dingo. Les Silly Symphonies serviront à tester les nouveaux procédés que Walt souhaite utiliser pour son nouveau grand projet : un long métrage ! Nous sommes en 1935 et Walt va donner naissance à … une princesse !

De 1935 à 1937 Walt et ses équipes préparent « Blanche Neige et les 7 nains ». En 1937 l’argent vient à manquer et Walt est obligé de dévoiler un extrait du film aux responsables financiers de la Bank Of America afin d’obtenir le prêt espéré.

Le 21 décembre 1937, lors de la grande première à Hollywood le public fait une standing ovation à Blanche Neige…

La suite on la connait, Pinnochio, Fantasia, Bambi, Dumbo, Alice aux Pays des Merveilles, Peter Pan et enfin le retour aux princesse, Cendrillon, en 1950.

En 1955, Walt inaugure le premier parc à thèmes en Californie. Baptisé au début « Le Parc Mickey » ce lieu finira d’asseoir la réputation de Disney. Walt n’est plus seulement un homme d’animation, l’homme des dessins animés pour enfants, c’est une homme d’affaire puissant à la tête d’un véritable empire commercial.

disney

ADIEU MONSIEUR SOURIS

C’est lors d’une présentation à la presse du second parc à thèmes que le grand public trouve un Walt Disney pâle, fébrile, affaibli.
Nous sommes en 1966, on vient de diagnostiquer à Walt, qui fumait plusieurs paquets par jour, une tumeur cancéreuse. A l’automne il cesse définitivement de travailler pour ce second parc. Il est hospitalisé à sa demande dans un établissement situé à côté de ses studios. Le 15 décembre, à la veille de ces 65 ans, il décède entouré des siens.

Son frère Roy, reprend le flambeau pour réaliser le second parc qui doit voir le jour en Floride. Il insiste pour que ce dernier prenne le nom de Walt Disney World, en l’honneur de son frère. Roy ne pourra jamais vraiment réaliser à quel point ce second parc est un succès, il décède à son tour 3 mois après l’ouverture du parc, le 20 décembre 1971…

Walt le disait lui-même « La magie de Disney ne cessera jamais d’exister tant qu’il y’aura, autour du monde, des hommes et des femmes prêts à travailler ensemble à garder leur âme d’enfant ».

Il y’aura encore de nouveaux dessins et de nouvelles attractions quand nos enfants feront découvrir à leurs propres enfants … la petite souris !